Archive pour la catégorie 'Amédé doit cesser de zozoter'

Mon tout premier texte : Amédé doit cesser de zozoter…

Amédé a trouvé son illustratrice ! Youpi ! c’est Gwenaëlle !
ça y est ! C‘est décidé

Le verdict est tombé,

sormais pour Amédé

C‘est interdit de zozoter !

 

Le monde est si compliqué,

Songe Amédé en secret

Pourquoi son copain Sacha

Ne s‘appelle-t-il pas Thomas ?

Pourquoi raffoler du chocolat

Quand il pourrait aimer les noix ?

Pourquoi a-t-il un chien nommé Chopin

Et non un lapin appelé Rodin ?

 

Ce n’est pas anodin, un cheveu sur la langue,

On a le coeur qui tangue, on ne fait pas le malin

Quand devant les copains, (et surtout la maîtresse !)

Notre vilaine langue joue les traîtresses.

 

« Pas de stress ! lui dit sa maman

Tout cela n’est pas si gênant,

C’est même plutôt touchant.

Mais puisque le monde est si chuintant

Nous allons remédier à ce zozotement ! »

 

Et c‘est ainsi qu’un mercredi

Ils se rendirent chez une scialiste

Qui portait le triste nom d’orthophoniste.

Quel ne fut pas leur étonnement, en arrivant,

De découvrir, tout sourire,

Une jolie dame parme pleine de charme.

 

« Mon nom à moi c‘est Charlotte » dit-elle.

« Sssssarlotte… crotte ! pense Amédé

J‘aurais préféré Aglaé !

Tant pis, c‘est ainsi,

Et puis elle a l’air gentil… »

 

Depuis chaque mercredi,

Charlotte et Amédé (qui pour venir ne traîne plus les pieds)

Explorent des contrées peuplées d’animaux rigolos.

Son préféré, c‘est Momo le Chameau,

Et son drôle de chapeau.

Il vit dans un désert,

Où il invente des desserts à la praline

Pour sa copine Augustine, une vache bleu marine.

Il est parent avec Charmant, le serpent,

Qui vit dans un panier tressé dans la journée,

Mais qui, dans la soirée, charme son charmeur

Et file, avec ardeur, retrouver la chaleur du foyer

Et la saveur des choux au praliné

Préparés par ses deux amis.

Ah ! Amédé rêverait d’être de la partie !

Avec Ambroise, une chouette chatte siamoise,

Ils organisent des dîners, avec beaucoup d’invités.

Le clou de la soirée c‘est, à n’en pas douter,

La charlotte au chocolat

Mmmmmmh ! Au chocolat, Amédé en est baba !

 

Et c’est comme ça qu’au bout de quelques mois,

Amédé apprit avec désarroi

Que les rendez-vous du mercredi après-midi,

C‘était définitivement fini.

 

« Pourquoi saperlotte ! Tu ne veux plus de moi Charlotte ?

Et moi qui disait à Sacha et Marie que l’on était amis,

Que dans nos jolies histoires, jamais rasoir,

Des animaux très très beaux (accros au chocolat, tout comme moi !)

Organisaient des repas avec plein de copains,

Dont l’un ressemblait beaucoup à Chopin, mon chien… »

 

Un immense sourire, suivi d’un grand éclat de rire,

Illuminèrent alors le visage de Charlotte.

« Arrête ta parlote, petit père !

Tu es devenu un expert !

Les mots pour toi n’ont plus de mystère

Et puis, avec Sacha et Marie ,

Vous viendrez me voir le samedi .

Avec Chopin, dans mon jardin ,

Nous prendrons du jus de raisin …

Et exprès pour toi, du bavarois au chocolat !

 

Ce texte s’adresse aux enfants entre 5 et 8 ans qui ont des petits problèmes de diction : à chaque couleur correspond un son.

[z] en vert

[s] en bleu

[ch] en rose

[j] en violet

C’est le tout premier que je publie alors j’ai un peu le trac… J’espère qu’un gentil illustrateur sera intéressé !

 

 

 

coursparticuliersdefrancais |
Editions de la Mer d 'Egée |
hadiat allah |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Siwénaca
| Folklore en Europe
| RURALIVRES