Le chat

 

 

kicsiboritosz1.jpg

Ojni

blog1barna1.jpg

Ojni

Les chats ont neuf vies, c’est bien connu.

Mais ce qui est moins su,

C’est qu’entre chaque, ils changent de tenue.

Quand on y pense, c’est plutôt une chance :

Que penserait le livreur de lait s’il revoyait gambader,

Comme si de rien était, le minet qu’il a la veille écrasé ?

Il aurait tôt fait de l’accuser d’être l’allié de quelque vieux sorcier !

 

Non, non, décidément, mieux vaut se métamorphoser carrément,

C’est plus prudent !

Pour cela, chaque chat a le choix,

A l’aube d’une nouvelle vie,

De choisir ses habits.

Sera-t-il siamois, au caractère sournois ?

Ou peut-être persan, aussi élégant qu’indépendant ?

Ou encore, totalement dévêtu, chat tout nu à l’air saugrenu ?

A chaque race d’individus, ses attributs,

Ses manières d’être et de faire,

Dont on ne peut se défaire.

3blog1.jpg

Ojni

«- Quelle affaire! » s’exclama un jour un chat birman,

Qui, dans un moment d’égarement,

D’un camion, n’avait su éviter le pot d’échappement.

Il venait de perdre sa sixième vie,

Et hésitait au moment de choisir une nouvelle panoplie.

«- Ce principe est idiot, Pierrot »

(Pierrot était le chat chargé d’aider ses congénères

A retourner sur Terre.

C’était le bras droit du dirlo,

Pas franchement un rigolo !)

«- Dans la vie, tout n’est pas blanc ou noir,

C’est un fait notoire !

Pourquoi continuer à alimenter les préjugés ,

Serait-ce indécent pour un persan,

D’être un vrai chat à maman,

Toujours à miauler dans son tablier pour un peu de lait ?

Et pourquoi un siamois n’aurait-il pas le droit d’être câlin pour une fois ?

Qui a décrété que sa beauté ne serait aller sans sa méchanceté ?

-Mais, enfin, c’est le plus grand des experts en la matière,

Notre Grand Chat Père ! » s’exclama Pierre.

Notre chat birman réfléchit un moment,

Se grattant la tête de temps en temps.

«- Peut-être est-il possible que l’on s’arrange,

Et que tu fasses une sorte de mélange ?

-Le résultat en serait bien étrange, j’en mets ma patte à couper.

Un mélange… ah non vraiment quelle drôle d’idée !

Et où irais-tu habiter ? Y as-tu pensé ?

Qui voudrait d’un chat à moitié racé ?

Les humains te fermeront, sans autre façon, la porte des salons.

Fini le saumon et les petites attentions,

Ils t’enverront aux écuries chasser les souris.

Tu auras de la paille pour seul lit

Et il te faudra boire le lait directement au pis.

Voilà le sort auquel tu serais promis !

Et encore, cela pourrait être pis,

Si tu t’en allais vivre à Paris.

La  ville est bien belle,

Mais tu te nourrirais dans les poubelles.

blog111.jpg

Ojni

Tu déambulerais sur les toits,

Tu n’aurais plus de chez toi..

Tu irais où tu voudrais,

Tu pourrais voyager,

Mais resterais sans abri les jours de pluie.

Est-ce vraiment ainsi que tu vois ta prochaine vie ?

12blog1.jpg

Ojni

-Ma foi, pourquoi pas ? répondit l’indécis.

-Tu me laisses sans voix mon pauvre ami !

Te rends tu compte que tu n’aurais plus de famille proprement dit ?

Si tu es moitié birman, moitié persan,

Les persans te traiteront de sale birman et inversement !

- Et bien, d’une nouvelle espèce, je serai le premier, c’est décidé !

Terminés les destinées toutes tracées,

Les pelages stéréotypés, les caractères sans originalité,

Place à la liberté, à la fantaisie, à l’ouverture d’esprit !

Place à la tolérance et à la différence ! »

Pierrot répliqua sur un ton ironique :

«- Te voilà lyrique, tu es pathétique !

Je suis à bout de nerfs, vraiment tu m’exaspères !

14ujblog1.jpg

 Ojni

Tu veux te démarquer de tes frères, et bien je vais faire de toi

Un chat sans terre, un chat sans pairs, un chat… de gouttière !

Qu’il en soit ainsi !

 

Et c’est ainsi que revint à la vie,

Un chat tigré multicolore.

 

Le bruit courut bien vite au dehors,

Qu’un chat mélangé était né.

Certains chats s’en offusquaient, d’autres étaient très choqués.

Beaucoup pourtant commencèrent à envier cette liberté :

Qui était ce chat qui osait se libérer de tous les usages de la société ?

Et bien vite il y eut d’autres hurluberlus

Qui ne voulaient plus d’un costume déjà vu.

Pierrot, à chaque nouvelle arrivée, se voyait prier

De faire dans la nouveauté.

C’est pourquoi aujourd’hui,

Même si la nuit, tous les chats sont gris,

Dans la journée, tous les minets sont panachés

Et pas peu fiers d’être de vrais chats de gouttière !

 


Publié dans : ||le 15 septembre, 2008 |9 Commentaires »

9 Commentaires Commenter.

  1. le 15 septembre, 2008 à 16:06 ojni écrit:

    j’ai eu découvert ton post sur le forum…je ne dis rien… je ne crois pas aux hasards…mais aujourd’hui j’ai commencé a faire une série… avec les chats!
    Tu est la bienvenue chez moi!

  2. le 15 septembre, 2008 à 16:22 Sabbio écrit:

    Quelle histoire! Joli rythme, belle « légende »… moi qui aime les chats je suis servie ^^ Et puis cette hymne à la diversité, au métissage et à la liberté ça fait du bien. Merci! :)

  3. le 15 septembre, 2008 à 18:31 Alice écrit:

    Excellent ! J’aime beaucoup ^^

  4. le 16 septembre, 2008 à 8:14 lepetitmondedelilie écrit:

    Merci, merci !
    A OjniC’est vrai que c’est une drôle de coïncidence ! Je me suis permise de te mettre en lien sur mon blog dans les illustrateurs.

  5. le 19 septembre, 2008 à 7:52 Gwendoulash écrit:

    j’ai mis plein de commentaires chez Ojni et j’allais oublier ! My God …
    félicitation pour ce joli texte … tu as fait un très bon choix pour les illustrations ! un vrai régal de suivre ce boulot …

  6. le 19 septembre, 2008 à 8:10 lepetitmondedelilie écrit:

    Merci :-)

  7. le 20 octobre, 2008 à 18:40 Malas écrit:

    Bonjour,

    je pense que c’est très bien. Moi j’ai aussi deux chats et je les adore. Ils s’appellent Gypsy et Chiquito.

    Théo

  8. le 21 février, 2009 à 22:41 Elodie écrit:

    Génial, vraiment! Que vois-je là un petit conte bien charmant!

  9. le 10 juin, 2009 à 15:34 POPS écrit:

    C’est très beau!
    Le rythme, le message, les choix de dessins.

    Envie de partager l’aventure sur tes textes!

    Si tu es d’accord?

    Suis dispo et très intéressé par tes textes.

Laisser un commentaire

coursparticuliersdefrancais |
Editions de la Mer d 'Egée |
hadiat allah |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Siwénaca
| Folklore en Europe
| RURALIVRES